02/05/2008

Tribunal, hôpital



je n'ai pas vraiment l'habitude d'aborder le quotidien sur ce site, mais il y a des occasions qui sont évidentes. Après la suppression des tribunaux, voici que nos lunatiques de la politique veulent imposer au centre Bretagne la suppression des services hospitaliers de Carhaix. Ben voyons ! La Bretagne entière se soignera là où elle se baigne : sur la côte (Lorient, St Brieuc, Brest, ...). Et pourquoi ne pas aller encore plus loin : gardons sur le territoire un SEUL hôpital (ou/et) tribunal; celui de Rennes par exemple, ou celui de Bobigny,au moins ce sera rentable.
Et comme il est envisagé de nous imposer aussi des péages sur les autoroutes, habillons nous déjà de nos sabots et autres chapeaux ronds. Non, plutôt sortir les fourches pour écarter ces décisionnaires merdeux et se redonner les moyens de décider.
En ce qui me concerne, celà m'a inspiré quelques nouvelles chansons, et comme je suis casse cou, je les interprêterai demain à la fête des écoles Diwan qui célèbrent leurs 30 ans. j'aime ces situations qui repoussent mes limites.

4 commentaires:

effet Mer a dit…

Salut,

De tout coeur avec vous!!! Mais imagine les Presqu'îliens qui sont à 65 km de Brest et 45 de Douarn', et ici, personne ne dit rien. J'ai l'impression que les gens sont dans la servitude et la soumission. Alors bravo!!!!!!!!!!!! pour votre lutte contre le centralisme despotique. Pierre

Justine a dit…

Bravo pour ce coup de gueule ! :D J'me demande encore comment les gens ont fait pour voter pour ces personnes ! :o

didier a dit…

SALUT!
encore un peu plus ....de fermeture de service de proximité et c'est la nouvelle desertification du "kreizh Breizh",
après celle du 20 ème siècle voici venir celle du 21 ème siécle.l'heure est à la mobilisation pour notre aveniret surtout celui de nos enfants,en pays bigouden ils nous ont fermé la maternité de Pont l'abbé,il ya plus de vingt ans l'école diwan de pont l'abbé, la criée de Lesconil il y a 2 mois,tout est prétexe à fermeture,Paris ne regarde que son nombril,sauvons notre culture, nos différences,et nos services de proximité, nous n'iront pas tous s'entassé dans les villes et les banlieues....la Bretagne a sa façon de vivre qui ne peux pas ressembler à celle de paris et des autres régions.réagissons, je soutiens à tous ceux qui subissent les fermetures injustes.....et non aux péages en bretagne ,il manquerait plus que ça....

Bernard a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.